LE BLUES DU DÉSERT DANS LA NUIT DE TAGHIT

Les journées sont belles et intenses et après avoir admirée le coucher du soleil sur les dunes qui entoure DarTerreHut, commence l’un des temps fort de la journée : la soirée, placé sous le signe de la musique et pas n’importe laquelle.

LA MAISON DU PARTAGE…

Pour cause, la nuit venue, cette demeure est le refuge de nombreux musiciens de la région qui n’hésitent pas à faire plusieurs kilomètres pour rejoindre cette « maison des artistes ».

Le but : essayer de faire partager leur art au maximum. Les touristes de passage, dont nous faisons partis, en prennent plein les oreilles. C’est sous la voûte étoilé et emmitouflé sous un châle que nous nous installons confortable autour du feu, un verre de thé corsé à la main.


… MUSICAL

Nous vibrons au son du gambri, de l’oud et autres instruments traditionnels dont seuls les musiciens de la région ont le secret. Les chants gnawis, qui interrompt le silence minéral du Sahara touche au cœur. C’est au milieu de la nuit que je retourne me coucher ivre de ces voix et visages qui ont rythmés ma soirée.




#LebluesduDesert #Algerie #Désertalgérien #algeria #Taghit #Desert #Oasis #Musiquealgerienne #Musiquedudesertalgerien #DarTerreHut #Musiciendudesert #Gambri #Oud #Gnawis #chantsgnawis #Sahara