LES PRINCES DU DÉSERT DE TAGHIT

C’est avec plaisir que je délecte chaque jour de la beauté des lieux, mais je dois aussi vous avouer que ce qui fait aussi sa richesse ce sont ses habitants !!! Ils puissent leurs grandeurs d’âme de la nature exceptionnelle qui les entourent bien sûr, mais leur humilité, leur hospitalité et leur gentillesse n’a pas d’égale. J’ai rencontré de belles personnes qui m’ont touché par leurs regards, leurs sourires et leur bienveillances… j’avais donc envie de partager le portrait de 2 d’entre eux : Mohammed et Khlifa!



L’HOMME QUI CHUCHOTAIT A L'OREILLE DES DUNES

L’on dit souvent que la coquetterie est l’apanage des femmes, et bien je peux vous dire que Mohamed, mon guide, fait mentir cet adage !!!

Le Bruce Lee du Deo

Le tombeur du désert c’est lui ! Un vrai prince toujours sur son 31 avec des tenues touareg qui rivalisent d’élégances les unes avec les autres…Son petit secret de séduction à Mohammed s’est de manier en toute circonstance, tel un virtuose, son déodorant au « doux » de nom de « whiskey » (oui, oui comme l’alcool, il fallait l’inventer, un brin viril…) D’ailleurs son deo « whiskey » ne le quitte absolument jamais (je dis bien jamais !). Il manie son spray tel un nunchaku tout autour de son torse… je vous le dis mesdames, un virtuose. Cela vaut le spectacle et pour ne pas en louper une miette je me mettais au 1ere loge… un régal pour les yeux et le nez (enfin…)



L’Alain Prost de la Dune

Bref, notre cher Mohammed est un passionné de sa région et aime à nous faire découvrir ses trésors. C’est au cours d’une balade en quad que je lui découvre une vraie sensibilité pour les dunes environnantes. Et oui, en plus de promenade à dos de chameau ou bien de descente de ski sur les dunes, la dernière mode est la découverte des dunes en quad. Nous nous rendons donc chez le loueur de quad du coin, et nous voilà partis pour 1 h de balade un peu avant le coucher du soleil.

Notre mission du jour, profiter des derniers rayons du soleil sur les dunes. Un brin farceur, il joue avec son engin à 4 roues pour rendre notre route plus « fun ». Et là, nous nous arrêtons au détour d’une dune pour profiter du spectacle que nous offre la nature et savourer la douce mélodie que joue le vent avec les grains de sable…

Un petit moment de paradis terrestre… C’est qu’il s’est y faire notre Mohammed national et sous ses airs de troubadour, il nous dégote le meilleur spot pour vivre encore plus intensément ce moment si particulier ! Veinarde, vous avez dit veinarde ?!



L’HOMME QUI FAISAIT VALSER LE THÉ

Klifa est le pendant de Mohammed en peu comme le yin et le yang. Cet homme discret à la sagesse des anciens. Son regard est un véritable miroir de l’âme et l’on peut lire beaucoup à travers ses silences.


Oasis & Spa…

Nous avons passés toute une journée ensemble à parcourir l’oasis. Nous avons commencé en traversant le Ksar déserté, qui malgré son état de délabrement est une merveille architecturale, rappel du faste d’antan. Puis, nous consacrons une partie de la journée à déambuler dans l’oasis même. Un constant : qui a dit qu’il n’existait pas d’eau dans le désert ?! L’état de mes pieds prouve le contraire… pour être totalement honnête, j’ai fini par retirer mes chaussures ne pouvant plus continuer, mes pieds étant plein de boue… Bah, c’est un peu le Spa du coin ! Quand je pense que certains paient une fortune, pour moi cette fois c’est gratuit.

… and Tea !

Après tous ces efforts, Klifa me propose de finir la journée en dégustant un thé sur une dune au coucher du soleil… Il faut dire que je me languissais de ce moment parce que celui-ci m’avait promis de me révéler tous les secrets de la préparation du thé. Selon lui la recette de base est simple. Il ne faut que 3 ingrédients que les touaregs ont toujours dans leur sac : de l’eau, du thé vert et du sucre (beaucoup de sucre !!!). Après avoir collecté quelques brindilles ça et la, voici le feu allumé et l’eau dans la théière qui frémi. La patience est de rigueur, et le thé ne supporte pas que l’on presse. « dougi douga » doucement, mais surement. Le thé est prêt, et je vois Klifa faire valser le thé, je l’entends même chanter ! Je m’extasie devant la mousse qui pointe le bout de son nez. L’arome et le nectar qui se dégage de mon verre et à la hauteur de mon attente. chutttt, je savoure…



#Algerie #Algeria #Taghit #OasisdeTaghit #Désertalgérien #LarichessedeTaghitcesontseshabitants #KsardeTaghit