MA SOIRÉE AU SON DU SHAMISEN

C’est un vendredi soir que je décide de dîner dans un bistrot à l’esprit Tokyoïte. Apres quelques petites recherches, mes amis me recommandent de me rendre à l’Izakaya du quartier Shinagawa. Bon, je savais que j’allais me régaler mais je ne savais pas qu’en plus j’allais me divertir au son du Shamisen ! Ça vous intrigue ?! Suivez le guide, je vais vous dévoiler tous les secrets de cet instrument mythique…



IL ÉTAIT UNE FOIS!

Un instrument venu tout de Chine qui fut introduit aux 16 siècles à Okinawa… Le Shamisen est un luth mesurant de 110 à 140 cm de long. Muni de 3 cordes de soie ou de nylon, le Shamisen signifie littéralement « trois cordes du goût ». On le compare bien souvent à un banjo, sa caisse de résonance carrée étant traditionnellement construite en bois de santal et recouverte de peau de chat ou de chien.



LA LÉGENDE RACONTE...

Que le style « Tsugaru » fut initié par les mendiants, souvent aveugles, appelés « bosama ». Pour subvenir à leurs besoins, ceux-ci n’hésitaient pas à pratiquer le « kadotsuke ». Ils jouaient devant les portes des maisons pour récolter quelques pièces ou un peu de nourriture. La croyance veut même que l'un d'entre eux, Nitaboh, originaire de Kanagi dans la région de Tsugaru fut le créateur du style « Tsugaru ». Envie d’en savoir un peu plus sur la vie de ce personnage emblématique de la culture japonaise ? N’hésitez pas à découvrir le film d'animation qui lui est consacré et qui retrace son destin tragique et grandiose !



UNE RENCONTRE

Me voici donc bien installée autour de la table quand une élégante lady japonaise rentre dans mon petit salon particulier pour entonner quelques notes de musique de style « Tsugaru » sur son Shamisen. Le moment est mystique et magique. C’est que Mme Ooki Kozue a été à bonne école, puisqu’elle a été l’une des élèves du légendaire maître Takahashi Yujirou et qu’aujourd’hui, elle est l’une des enseignantes de l’école Ryuei-kai fondé par son propre père dans les années 70. Ce concert d’une trentaine de minutes au rythme du Shamisen réjouira les amoureux de blues, les sonorités s’en rapprochent…Résultat : Une vague de bien-être m’envahie !


Information

Env. 40 000 yens (env. 300€) pour 1h de récital (30 mn de représentation et 30 mn d'échange questions/réponses)

Avec un ou deux de ces disciples, elle vous fera découvrir des chants traditionnels.


#Japon #Japan #Tokyo #quartierShinagawa #LeShamisen #musique #musiquejaponaise #instrumentdemusique #maîtreTakahashiYujirou