CONSTANTINE, LA MECQUE DE LA DINANDERIE

« J’ai quitté ma maison j’ai quitté mon pays » à chaque fois que j’entends les 1er notes de la chanson d’Enrico Macias, j’ai la chair de poule…. et je ne peux m’empêcher de penser à sa ville natale : Constantine…


TANT DE CHOSE A DIRE SUR CONSTANTINE…

Capitale régionale de l'Est du pays, c’est l'une des plus anciennes cités du monde et une ville importante dans l'histoire méditerranéenne. De son ancien nom Cirta, capitale de la Numidie, elle porte depuis 17 siècles le nom de l'empereur Constantin Ier qui la reconstruisit en 313. Constantine continue d’affoler l’imagination et aujourd’hui on la surnomme la « ville des ponts suspendus », « ville du vieux rocher » mais aussi « ville des aigles » ou bien « ville du malouf ».




CES ARTISANS PASSEURS DE MÉMOIRES !

Personnellement, ce sont ces artisans qui caractérisent pour moi le mieux la ville. Parce qu’elle doit aussi sa renommé à ses artistes qui perpétue depuis le Moyen-âge l’art de la dinanderie…mais what else ? Ces passeurs de mémoires façonnent la feuille de cuivre pour créer de magnifiques œuvres d’art décoratifs ou de simples objets d’usage courant, usant et abusant de leur imagination pour transformer le quotidien et témoignant à travers leur création d’une grande richesse ornementale hérité de la culture ottomane.


Je peux encore entendre résonner le bruit des marteaux sur le cuivre dans les différents ateliers installés dans le quartier de Rahmani-Achour (ex-Bardo). Laissez-moi vous emmène dans LA rue qui abrite les derniers de mohicans ! Quand j’y pénètre c’est avec une certaine euphorie, j’ai l’impression de rentrer dans un magasin de jouet pour enfant. Les ateliers sont les uns à côté des autres et ne mesure pas plus de 15m². Les dinandiers ont à cœur de transmettre leur métier et leur savoir faire à leurs enfants par amour de leur art.



LES MUST-HAVE DU TROUSSEAU DE LA MARIÉE

Les plateaux sont LA spécialité de Constantine ! De dimensions diverses, les décors sont d'inspiration orientale et à usage décoratif et domestique. Ils sont la pièce maitresse du trousseau de la future mariée constantinoise. La tradition veut que chaque nouveau foyer doive posséder des plateaux et d'autres objets en cuivre dont les plus répandus sont: La « Kirouana » sorte de bassine aux parois légèrement évasées, utilisée pour la toilette. La « Cafatira », aiguière à corps bombé qui sert à verser de l'eau dans la bassine. La « Soukria » s'apparente à un petit coffret dans lequel on met le sucre. Le « M'rach » qu'on utilise dans les fêtes à la réception des invités contient en général de l'eau de fleur d'oranger.




LE SAC A MAIN DU HAMMAN

Plateau, théière, bonbonnière mais l’objet qui me fait le plus fantasme, c’est « Mahbess » ! Sorte de seau qui sert de véritable sac à main pour se rendre au hammam. Cet objet totalement vintage est une œuvre d’art à mes yeux et surtout il est d’une fonctionnalité redoutable.

Les femmes y glissent tout le nécessaire de toilette pour le « bain ». Serviette pour se sécher, Fouta pour se couvrir à l’entrée du hammam (les femmes étant extrêmement pudique et couvrant leur nudité), produits de beauté : savon noir, « keissa » (gant de crin pour gommer), « ghassoul » (masque d’argile pour le corps et les cheveux) et autres shampoing, brosse à cheveux etc…


Sa seconde de fonctionnalité et sa raison d’être, c’est avant tout qu’il sert de récipient et de réserve d'eau d'environ trente centimètres de profondeur. Petite leçon d’utilisation : les femmes orientale se rende donc au hammam avec le « Mahbess » plein, le vide sur place puis rentre se laver avec…Comment ? En l’utilisant comme un seau en le remplissant d’eau… Elle s’isole dans un coin de la pièce puis, au fur et à mesure remplisse la « tassa » (tasse) d’eau et s’en asperge jusque finir l’eau qui état dans le « Mahbass ». Elle ressorte de la comme un sou neuf !!! Une merveille de détente et de bien être !

En bonne « girl » que je suis, ce n’est pas 1 mais 2 « Mahbess » que j’ai acheté pour décorer ma maison et me permettre de voyager depuis ma salle de bain !! Ou comment joindre le utile à l’agréable et faire rentrer un peu d’histoire et d’art dans mon quotidien.




#constantine #Algerie #LamecquedelaDinanderie #Dinanderie #CapitalerégionaledelEst #Artisansdinanderie #lequartierdeRahmaniAchourexBardo #trousseaudelameriée #Kirouana #Cafatira #Soukria #Mrach #Hamman #Mahbess