SI TU VAS A GHARDAIA, N’OUBLIE PAS DE DÉGUSTER…




Vous commencez à me connaitre et vous savez déjà à quel point je suis gourmande… Parfois, le bon dieu fait bien les choses et cette fois je peux dire qu’il m’a drôlement gâté. Pendant mon séjour à Ghardaïa, j’ai eu le bonheur de séjourner dans une charmante maison d’hôte à l’accueil XXL mais surtout avec une cuisine dont vous m’en direz des nouvelles. En plus d’être gourmande, je suis surtout curieuse et lors de mon tout 1er repas j’ai longtemps échangé avec mon hôte Slimane pour lui demander qu’elles étaient les spécialités de la région. Je peux vous dire que j’ai été de surprises en surprises et, et cerise sur le gâteau, j’ai pu déguster certaines d’entre elles… A vos fourchettes pour une mise en bouche !


#1- UNE ENTRÉE INGÉNIEUSE


Vous allez me dire que c’est peut-être un peu tiré par les cheveux mais mon entrée m’a fait penser à une calzone napolitaine…Un air d’Italie en pleine vallée M’zab, why not ! Au cœur de deux feuilles de farine de semoule se glisse des ingrédients qui feraient saliver les moins gourmands d’entre nous… viande hachée, tomates, carottes, ail râpé, oignons composent cette farce savoureuse que je découvre en découpant en deux ma « maghlouka ». C’est riche et savoureux, excellent pour me mettre en appétit !







#2- LE PLAT, UN COUSCOUS HORS NORMES


Vous allez me dire encore un couscous ! Pas très original ton histoire…Oui mais attention pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit d’un couscous aux herbes ! Oui, vous avez bien lu…Franchement, une découverte culinaire extrêmement surprenante pour mes papilles. Je n’ai pas réussi à avoir la liste des herbes qui compose ce plat, mais je vous en livre ici son secret. La légende raconte que les anciens préparaient et dégustaient le « Ouchou Soufer » au début de l’automne pour augmenter la résistance de leurs systèmes immunitaires. Résultat, ils étaient en bonne santé tout l’hiver. Nombreux sont ceux qui font perdurer cette tradition. Pour que cette aventure gustative soit la plus complète Slimane me propose même de goutter avec, la viande de chameaux ! Il n’en fallait pas plus pour piquer ma curiosité. Arrive sur la table, un plat de couscous à la couleur verte avec de beaux morceaux de viande sur le dessus. La couleur verte est obtenue en intégrant la poudre d’herbes dans la graine de semoule au moment de la cuisson. Je me sers avec gourmandise et le savoure en espérant que les vertus de ce plat fassent son effet sur my body. Je vous recommande vivement son goût surprenant qui décoiffe. Et la viande de chameaux alors ?! Délicieuse, la chair est tendre et son gout est fin… De la viande rouge à la saveur de viande blanche ! Une vraie découverte.





#3-UNE BOISSON AUX VERTUS THÉRAPEUTIQUES


Slimane me propose de découvrir une boisson surprenante, le « Takerwait », une infusion à base de plantes médicinales. Pour cela, direction l’herboristerie du Cheick Salah sur la place du marché de Ghardaïa. En plus de repartir avec le mélange de plantes nécessaires à cette infusion, j’apprends que le « Takerwait » est entouré de mythe. En plus de ces vertus thérapeutiques aux propriétés diurétique, tonique, anti-fatigue et drainante, le « Takerwait » est célèbre pour être une boisson nuptiale, si vous voyez ce que je veux dire, ce qui attire de nombreux consommateurs juvéniles curieux et des visiteurs intrigués. Pour ma part, je repars donc avec mon petit trésor médicinale composé de myrte, souchet, Télèphe, boutons de fleurs séchées et de clous de girofles marinés. Pour les impatients, la boisson est aussi en vente toute prête dans sa bouteille d’un litre dans les supérettes du coin (env.150da). Le moment tant attendu de la dégustation arrive, et je peux vous dire que le breuvage à la couleur pourpre est puissant et intense en bouche. Si vous êtes courageux et que vous arrivez à le boire, je vous dis bravo parce qu’il est aussi idéal pour lutter contre la soif et l’excès de chaleur en milieu hostile et en climat chaud sec. Perso, je me suis finalement rabattu sur un excellent thé à la menthe, si relaxant surtout après un bon dîner !!!





#4- LA REINE DES DESSERTS



Bon, je sais que cela fait super cliché mais je ne pouvais pas, ne pas parler de la datte de Ghardaïa la célèbre « deglet nour ». Je vous recommande vivement de déambuler à travers les allées des magnifiques palmeraies des 5 ksours de la vallée de M’Zab. Forcement, vous serez envoutés par ces immenses palmiers chargés de dattes que l’on récolte à partir d’octobre jusque décembre. J’en ai bien sûre mangé à tous les coins de rue mais, j’ai appris qu’en plus d’en déguster au moment du dessert, brute ou en pâtisserie, je pouvais aussi le savourer en couscous !!! Un couscous aux dattes, alors là je sous le choc ! Plat de fête, les femmes préparent l’« ouchou tinni » durant les mariages de la vallée M’zab. Je n’ai malheureusement pas le plaisir de goûter ce mets de choix mais je l’inscris sur ma wishlist. Une excellente raison de revenir très vite….




















#Algerie #Gardhaia #gastronomie #couscousauxherbes #Maghlouka #ValléeMZab #OuchouSoufer #decouverteculinaire #viandedechameaux #Takerwait #Boissonstherapeuthiques #DegletNour #OuchouTinni