CUISINIÈRE DE CHAPATI D'UN JOUR

« Pour être une bonne épouse, il faut être bonne cuisinière », me répète souvent ma maman !

Comme toute fille bien élevée, j’ai bien appris ma leçon et je profite de mon passage à Delhi pour prendre rendez-vous avec une cuisinière locale qui voudra bien m’accueillir et surtout m’apprendre tous les secrets de la préparation des Chapatis, ces petites galettes consommées dans une grande partie de l’Inde. C’est un peu la baguette indienne, mais là la forme est ronde. C’est un peu d’exotisme dans l’assiette de mon futur cher et tendre. Pour pimenter le quotidien ça, c’est cool !

ROULE, ROULE MA JOLIE GALETTE...

Le rendez-vous est donc pris avec Shanti dans sa cour pour prendre un « cours pour les nuls ».

Le secret, selon elle, n’est pas la pâte, mais la technique pour la rouler et ainsi en faire une jolie galette toute ronde…Ni une ni deux me voici assise sur mon arrière-train à suivre ses précieux conseils : résultat des courses, et bien ce n’est pas si facile, mais la gentillesse et la douceur de mon hôte me permettent de m’en sortir honorablement !

DIRECTION LE TANDOOR

Sitôt roulée, sitôt installée dans le Tawa, cette plaque métallique installée sur un feu. Quelques minutes suffisent pour la cuisson, les boursouflures qui se forment à la surface sont le signal. Et là vient la phase délicate de retourner la galette de chapati, enfin délicate pour moi, mais pas pour tout le monde, un coup de main suffit à shanti pour récupérer ma galette. Perso, je laisse l’experte œuvrer et reste en arrière pour admirer.

À TABLE !

Je n’attends pas longtemps pour déguster mon chef-d’œuvre. Trop fière ! Je peux vous dire que je recommencerai à la maison pour épater la galerie et surtout le futur cher et tendre !

#gastronomie #inde #asie

© 2017 MY RING TRAVEL

  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon