1 AN DE COVID, MES ENVIES DE VOYAGES...

1 an, oui cela fait 1 an que nos vies ont été bousculées par cette pandémie singulière. Après un temps d’adaptation, j’ai fini par prendre mes marques et même à cultiver une certaine forme de calme intérieur. Je profite aussi de cette parenthèse dans nos vies pour me poser, réfléchir et méditer sur le sens de la vie, de ma vie. What’s next ? C’est surement la question qui me vient le matin en me levant. Où le vent me portera ? Pour vivre de nouvelles aventures de voyages et vibrer avec de nouvelles rencontres pour me sentir vivante. J’en trépigne d’avance…

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai ma « To Do Trip » que j’ajuste en fonction de mes envies, de mon humeur du moment et des échanges que j’ai avec les uns et les autres. Pour préparer l’après et surtout me fixer un cap, j’ai affiné la liste de mes envies de voyages du moment. Celle-ci a une saveur particulière. Elle mérite d’exister et elle marquera le début d’une nouvelle étape dans ma vie de voyageuse. Je ne sais pas si j’aurais la chance de pouvoir tous les réaliser, mais je vous promets de vous faire partager, encore et encore, mes explorations et mes souvenirs que j’en rapporterai.

Voici donc les destinations qui composent cette précieuse liste, qui j’espère en inspirera plus d’un ! À vos passeports, décollage imminent…


#1 — BALI

Je n’ai pas choisi cette première destination par hasard puisque j’avais prévu d’y aller en juin 2020 !! Pendant mon dernier voyage au Mexique, j’avais longuement échangé sur son voyage à Bali avec mon amie Isabelle, qui m’accompagnait. Cette destination me trottait dans la tête depuis pas mal de temps et elle finit clairement de me convaincre d’y aller. Sur la plage de Tulum, j’avais déjà les pieds dans les rizières du nord de l’île. En rentrant, j’ai dévoré les blogs de voyages à la recherche de pépites et j’ai même finalisé mon itinéraire. Cette destination s’impose encore plus aujourd’hui. L’envie de me reconnecter à la nature et à la population locale pour en savoir plus sur leur quotidien me dévore. Explorer aussi leur spiritualité pour trouver une forme de sérénité me fascine. Dès que cela sera possible, il ne reste plus qu’à fixer une date et à acheter le billet d’avion qui va avec. J’avais plus ou moins une date en tête, mais pas de billet en poche. Je me dis aujourd’hui que ce n’est que partie remise !


#2 — PORTO

Là aussi, cette destination n’est pas là par hasard. Pour être tout à fait honnête, je ne l’aurais pas forcement mis en pole position, mais minute vous allez comprendre… Comme je vous l’ai déjà révélé ce qui me touche le plus en voyage ce sont les rencontres fascinantes que je peux faire. Il y a de cela quelques années, je suis allée seule à Ghardaïa, cette oasis aux portes du désert algérien. Vous retrouverez tous les détails de ce voyage dans mon blog. Au cours de cette aventure, j’ai rencontré 2 talentueux troublions tout droit venus du Portugal, Rui, blogueur (alias born freee) et Luis, instagrameur (alias kitato). Ces mecs sont si inspirants et je ne me lasse pas de suivre leurs aventures de voyageurs qui je vous avoue me file parfois des complexes. Le voyage qui m’a le plus ému est celui qu’ils ont réalisé pour aller à la rencontre des Rohingyas. Ils sont revenus avec des images qui nous permettent de mieux comprendre la situation sur place, sans misérabilisme avec un regard frais qui leur est propre. Je vous invite à découvrir leur vidéo et la trip’interview que j’avais réalisée avec Rui. Ils ont même fini par créer la première association des blogueurs portugais, rien que ça ! Bref, je m’étale, mais je ne vous ai toujours pas dit pourquoi Porto. En ces temps de confinement, je prends régulièrement des nouvelles de ceux qui me sont chers et j’ai donc envoyé un message à Rui. Celui-ci m’a fait promettre de venir lui rendre visite dès que tout cela serait derrière nous… Donc dès que je le pourrais, je me rendrais à Porto pour découvrir tous les secrets de cette cité pleine de charme et découvrir les environs en bonne compagnie. Qui sait, nous pourrons ensemble élaborer de beaux projets de voyage ?



#3 — LE COSTA RICA

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai 1 milliard de listes dans tous les sens. Celle de mes prochaines courses, des amis à voir, des choses à faire. Pour celle de mes envies de voyage, j’ai eu la chance de réaliser pas mal d’entre elles. De New York à Tokyo, en passant par les mystérieux temples d’Angkor et de Pétra sans oublier le majestueux Machu Picchu. Mais c’est bizarre comme nos envies évoluent. J’ai une envie viscérale de vert, de nature, de respirer à plein poumon. Le Costa Rica m’appelle, me fait du pied au point de s’imposer dans mon Top 3. Cette fois, j’ai envie, besoin de prendre mon temps pour profiter pleinement de la « pura vida », cet art de vivre des « Ticos », les habitants du Costa Rica. Il parait même que cette destination a été élue le pays le plus heureux du monde ! Trop hâte d’aller capter l’essence de cette devise simple, mais tellement précieuse !


#4 — ÉGYPTE

Pour tout vous avouez, j’ai déjà exploré une partie de l’Égypte, il y a déjà 20 ans. Que le temps passe vite ! Je continue toutefois d’être fascinée par les joyaux qui jalonnent le Nil que je n’ai pas eu la chance d’admirer. Je rêve d’embarquer dans l’un de ces mythiques bateaux pour voguer sur les eaux de ce fleuve qui continue de « magnétiser » les voyageurs du monde entier. Profiter de ce temps long pour m’imprégner de l’histoire millénaire des étapes qui constituent cet itinéraire unique. J’ai l’intuition que je ne serai pas tout à fait la même après ce voyage captivant.



#6 — SÉNÉGAL

Pour la petite histoire, le Sénégal ne me faisait pas vraiment grimper aux cocotiers ! Quelle erreur ! C’est un créant un itinéraire sur mesure pour d’autres voyageurs que je suis tombée amoureuse de cette destination trop méconnue et surtout pas reconnue à sa juste valeur. Je rêve d’explorer la route qui longe la mer de Dakar à Saint Louis. Me poser entre lagune et mer pour admirer cet horizon infini, me glisser dans cette eau couleur lagon et glisser mes orteils dans le sable doré. C’est clairement primaire, mais finalement, ce sont bien les petits plaisirs les plus simples qui nous apportent les bonheurs les plus grands. Bien sûr, il n’y pas que ça que j’aimerais vivre lors de mon voyage au Sénégal, mais c’est la porte d’entrée de mon envie… Je sais que je serais surprise, happée et envoutée par ce pays captivant et ses habitants si attachants.


#7 — TAMANRASSET

Ma liste est encore bien longue, mais toute bonne chose à une fin et je ne pouvais finir sans une petite madeleine de Proust. J’attache une affection toute particulière pour le pays de mes ancêtres. C’est inscrit dans mon ADN et ceux qui sont issus d’une double culture me comprendront surement. C’est un cadeau, un trésor que je chéris et, plus que tout, que j’essaie de cultiver. J’essaye de m’imprégner et d’en apprendre toujours un peu plus sur ma culture d’origine. J’essaye surtout de l’explorer, toujours, encore et plus loin… J’arpente le moindre centime carré de cette terre qui continue à me livrer ses secrets. Je peux vous dire que l’Algérie récompense toujours ceux qui osent s’y aventurer. L’Algérie ne m’a jamais déçue. Elle m’a rendue plus humble grâce aux personnes que j’y ai rencontrées et plus riche des enseignements qu’ils m’ont si généreusement prodigués. Je nourris aussi mon âme de ce que j’y ai pu admirer et découvrir. Ce qui me fascine le plus ce sont les déserts, j’ai déjà eu la chance d’en découvrir plus d’un, mais celui qui me reste encore à explorer et sans aucun doute le plus majestueux. Je me le garde sous le coude et espère bientôt, inch Allah, en arpenter ses contours. Dans la vie, il n’y a pas de hasard, jamais, c’est ce que je crois au fond de moi. J’ai la chance depuis quelques années de faire partie de l’équipe Nomade Aventure qui a permis au plus grand nombre de découvrir cette région et cela depuis plus de 40 ans déjà. Est-ce un signe de la vie, je le crois. Malheureusement depuis quelques années, cette région est fermée aux voyageurs qui trépignent de pouvoir de nouveau si rendre. En attendant, on se console en visionnant pour la millième fois l’Algérie vue du ciel ! Merci Mr Yann Arthus Bertrand. À bientôt, TAM, c’est comme ça que les intimes l’appellent !



Peut-être qu’un jour prochain, je vous parlerais de ces autres destinations qui trottent comme une petite musique dans ma tête… la Mauritanie, Oman, la Mongolie et le Kazakhstan …